Publications / Enquêtes

Transport network design based on origin/destination clustering during the covid-19 pandemic use case

Auteurs : 

Matthieu Guillot, Angelo Furno, El-Houssaine Aghezzaf, Nour-Eddin El Faouzi 

Cadre : 

Communication, 6th Conference on Sustainable Urban Mobility, Greece, 2022.

Lien vers la communication

 

Sous-réseau optimal d’un réseau de transports perturbé

Auteurs : 

Matthieu Guillot, Angelo Furno, El-Houssaine Aghezzaf, Nour-Eddin El Faouzi 

Cadre : 

Communication, Congrès de la ROADEF (Société Française de Recherche Opérationnelle et d'Aide à la Décision), Février 2022, Lyon

Lien vers la communication

 

Transport network downsizing based on optimal sub-network

Auteurs : 

Matthieu Guillot, Angelo Furno, El-Houssaine Aghezzaf, Nour-Eddin El Faouzi 

Résumé :

Transportation networks are sized to efficiently achieve some set of service objectives. Under particular circumstances, such as the COVID-19 pandemic, the demand for transportation can significantly change, both qualitatively and quantitatively, resulting in an over-capacitated and less efficient network. In this paper, we address this issue by proposing a framework for resizing the network to efficiently cope with the new demand. The framework includes a model to determine an optimal transportation sub-network that guarantees the following: (i) the minimal access time from any node of the urban network to the new sub-network has not excessively increased compared to that of the original transportation network; (ii) the delay induced on any itinerary by the removal of nodes from the original transportation network has not excessively increased; and (iii) the number of removed nodes from the transportation network is within a preset known factor. A solution is optimal if it induces a minimal global delay. We modelled this problem as a Mixed Integer Linear Program and applied it to the public bus transportation network of Lyon, France, in a case study. In order to respond to operational issues, the framework also includes a decision tool that helps the network planners to decide which bus lines to close and which ones to leave open according to specific trade-off preferences. The results on real data in Lyon show that the optimal sub-network from the MILP model can be used to feed the decision tool, leading to operational scenarios for network planners.

Lire l'article

 

Opportunités et risques liés au développement du télétravail en Île-de-France, une approche interdisciplinaire".

Auteurs : 

Anne-Claire Chêne, Eléonore Pigalle, Julie Perrin, Laetitia Challe, Souleymane Mbaye, Matthieu Guillot 

Cadre :

Communication aux FUTURE Days « Vers la décarbonation des villes et des territoires », novembre 2021, Marne-la-Vallée.

Session 1 sur les leviers, technologiques, sociaux, politiques, économiques, réglementaires…, de la décarbonation des villes et des territoires

Lien vers la communication

 

Télétravail et mobilités : quels changements des activités quotidiennes ?

Auteurs : 

Eléonore Pigalle, Anne Aguiléra-Belanger et Leslie Belton Chevallier

Cadre :

Communication aux 4e Rencontres Francophones Transport-Mobilité (RFTM), Juin 2022, Luxembourg.

Résumé :

En augmentant le temps passé au domicile, la pratique du télétravail ouvre la voie à des modifications substantielles des programmes d’activités, et donc des pratiques de mobilité, des télétravailleurs et des membres de leur famille (Shamshiripour et al., 2020 ; van Wee and Witlox, 2021). La fréquence des activités, leurs lieux et horaires, leur répartition entre les conjoints, entre les jours de semaine (télétravaillés et non télétravaillés) mais aussi entre semaine et week-end, ainsi que les modes de transport utilisés sont potentiellement concernés. Les modalités de ces changements restent toutefois largement à explorer, en particulier dans le contexte actuel de diffusion du télétravail à de nouvelles catégories d’actifs, en lien avec la crise sanitaire (Irawan et al., 2021 ; Shakibaei et al., 2021). Cette communication s’intéresse aux liens entre la pratique du télétravail à domicile et l’organisation des activités quotidiennes. Elle considère trois grandes catégories : les activités récréatives personnelles (sport, loisirs…), l’accompagnement des enfants et les courses liées à l’approvisionnement des ménages, distinguées selon trois formats commerciaux : les grandes et moyennes surfaces, les commerces de proximité et enfin les marchés, fermes et AMAP. Les données utilisées proviennent d’une enquête en ligne (principalement quantitative) réalisée en mars et avril 2022 auprès d’un peu plus de 1000 actifs résidant en France métropolitaine (télétravailleurs et non télétravailleurs) portant sur les caractéristiques du travail (et du télétravail), l’organisation des activités quotidiennes et des mobilités, ainsi que les changements associés à la pratique du télétravail. Les exploitations (en cours) viseront à investiguer trois hypothèses. La première est que la pratique du télétravail favorise une nouvelle répartition des activités entre jours de travail et jours non travaillés. La seconde soutient que cette nouvelle répartition dépend des caractéristiques du télétravail (en termes d’ancienneté, de nombre de jours et de « flexibilité » spatio-temporelle dans l’organisation du télétravail et du travail en général). Enfin, la troisième hypothèse est celle d’un effet positif de ces transformations des modes de vie des télétravailleurs sur la fréquentation des territoires proches du domicile et le recours à des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle.

Plus d'informations

 

Résultats de l'enquête « Tiers-lieux et COVID-19 »

Suite à l'enquête menée à l'automne dernier, le laboratoire Smart Lab LABILITY en partenariat avec l'Institut Paris Region et la Région Île-de-France, est heureux de partager les résultats de l'enquête menée à l'automne dernier auprès des gestionnaires des tiers-lieux. 

 Consultez les résultats

 

Les nanomatériaux au service des routes dépolluantes

Auteurs :

Marie Le Pivert, Nicolas Hautière, Flavien Geisler, Simon Pouget, Yamin Leprince-Wang

Résumé :

Cet article tend à présenter et résumer le raisonnement et les travaux menés depuis 2017 sur les nanostructures d’oxyde de zinc au service des routes dépolluantes photocatalytiques dans la revue spécialisée de référence francophone pour la route (Revue générale des routes et de l'aménagement, RGRA). 

Cet article illustre la démarche, telle que le principe de la dépollution et les critères liés à la fonctionnalisation de la route, et le développement de ces surfaces de la théorie à la démonstration de leur efficacité dans la chambre climatique Sense-City (UGE, 3200 m3). Les méthodes de fonctionnalisation et d’intégration sous forme d’infrastructures routières y sont donc résumées ainsi que les principaux résultats obtenus. 

Enfin ce travail tend à présenter les perspectives et travaux directs qui en découlent tels que le projet Smart Lab Lability et le projet E3S. 

Références :

Marie Le Pivert, Nicolas Hautière, Flavien Geisler, Simon Pouget, Yamin Leprince-Wang, Les Nanomatériaux au service des routes dépolluantes, RGRA, N°987, janvier 2022. 

Lien vers l'article

 

Route photocatalytique à base de nanostructures de ZnO pour la purification de l’air

Auteurs :

Marie Le Pivert, Olivier Kerivel, Brahim Zerelli, Yamin Leprince-Wang

Résumé :

Cet article, dont l’objectif est d’apporter des preuves de l’efficacité de routes dépolluantes à base d’oxyde de zinc (ZnO) à grande échelle, présente le déploiement à moyenne échelle de la production de routes dépolluantes (route pavée en carrelages fonctionnalisés et route bitumée fonctionnalisée) et l’évaluation de celles-ci dans des conditions proches de celles réelles sous lampe solaire dans une enceinte climatique polluée par une voiture à essence (Sense-City, 3200 m3). 

Les routes dépolluantes ont été produites par intégration de matériaux dépolluants : carrelages et granulats fonctionnalisés en surface avec des nanostructures de ZnO par croissance hydrothermale directe. Un travail de caractérisation de ces surfaces est présenté dans cet article et démontre de la bonne efficacité de la synthèse à faire croître des nanostructures de ZnO.

Les résultats de dépollution présentés dans cet article témoignent, quant à eux, de la capacité des routes dépolluantes à éliminer simultanément divers polluants issus d’une voiture à essence (O3, COX, NOX, COVs). Ce travail renseigne également sur l'impact des conditions météorologiques sur la dégradation photocatalytique de ces polluants et des relations entre les polluants. Enfin, cette étude semble également prouver que, lorsqu'elles sont exposées au soleil, les routes bitumées sont responsables d'émissions de polluants et provoquent des modifications du cycle de Chapman (relation entre O3, NOX et COVs).

Références :

Marie Le Pivert, Olivier Kerivel, Brahim Zerelli, Yamin Leprince-Wang, ZnO nanostructures based innovative photocatalytic road for air purification, Journal of Cleaner Production, Volume 318, 2021, 128447.

Lien vers l'article